UN PARC NATUREL REGIONAL EN PAYS SAINTE BAUME (83/13)

1ère partie

La longue marche

C'est fait : le conseil régional Provence Alpes Côte d'Azur a donné son accord pour la création du Parc Naturel Régional du Pays Sainte Baume. Nadine Péris, conseillère régionale, l'a confirmé aux personnes présentes, dont de nombreuses associations et élus, lors de la fête du Futur Parc organisée par "Objectif P.N.R.", fin septembre 2009, à La Roquebrussanne. Elle a assuré les élus du soutien de Michel Vauzelle, président de la Région, et de ses équipes techniques pour l'élaboration du projet.

UN PROJET TRES ANCIEN

Une cinquantaine de parcs naturels régionaux sont déjà implantés en France, dont 5 en région P.A.C.A., et leurs superficies réunies représentent à peu près 15% de l'hexagone. Serge Menicucci, géologue et ancien directeur du P.N.R. du Verdon, s'est vu confier l'étude préliminaire, soit un constat des lieux, sur le Pays Sainte Baume. "Dans la région P.A.C.A.", explique-t-il, "il y a d'autres projets : sur les Maures, l'Estérel... Mais celui de la Sainte Baume est l'un des plus anciens. Il est en lice depuis les années 75". Serge Menicucci a commencé son étude, financée à 95% par le Conseil Régional, en 2004. Un long chemin reste encore à parcourir avant l'obtention de l'arrêté officiel. "Six à sept années seront nécessaires. Il faudra concilier des intérêts très divers : ceux des habitants promeneurs, des habitants chasseurs, des grands propriétaires, et des randonneurs marseillais..."

UN LABEL POUR 12 ANS

 

Serge Menicucci, géologue, ancien Directeur du P.NR. du Verdon, a réalisé l'étude préliminaire pour le P.N.R. du Pays Sainte Baume.

L'étude préliminaire terminée, il faut élaborer la charte qui doit souligner les atouts du territoire. "La création d'un P.N.R. est un projet construit au niveau local, et qui remonte jusqu'à Paris pour obtenir un label, le titre de P.N.R., valable pendant 12 ans. Si à ce terme, les objectifs fixés par la charte n'ont pas été atteints, le Parc perd son label. Dans le cas contraire, la charte sera réactualisée, et une nouvelle demande adressée au Ministère de l'Environnement ; le Parc se verra reconduit pour 12 ans encore". Le Conseil Régional assure financièrement sa préparation et son fonctionnement, avec l'aide des départements, et d'une participation symbolique des communes. Ce label n'a rien d'anodin comme en témoigne, par exemple, le succès de produits locaux étiquetés "de Tel P.N.R." ; ou celui des gîtes "Panda", dont les propriétaires très sensibilisés à l'environnement, accueillent toute l'année des vacanciers en quête d'une faune ou d'une flore spécifique.

L'HOMME AU COEUR DU TERRITOIRE

Si le Parc Naturel National a pour but la protection d'un territoire exceptionnel, particulièrement riche pour sa faune ou sa flore, le Parc Natrurel Régional vise le développement d'une région en s'appuyant sur son patrimoine naturel et culturel. "Il s'agit de tout ce qui participe à l'identité du territoire, et pour la Sainte Baume, bien souvent de sites modestes, d'un "petit" patrimoine : les puits, les fontaines, les cabanons, les oratoires, les murets de pierre sèche... La Sainte Baume recèle aussi, outre la grotte, un patrimoine religieux important."

Serge Menicucci ne dissimule pas le fait que de grosses difficultés attendent les élus lors de cette longue marche vers l'obtention du label. "La proximité de Marseille provoque une pression foncière considérable. Ce territoire est paradoxal, car s'il est à 80% varois, il est consommé à 80% par les citadins de la métropole marseillaise : on va à la Sainte Baume d'un coup de bagnole... Pour ramasser des limaçons, du houx , de la mousse pour la crèche, du fenouil, pour promener le chien... On finit par s'installer dans un petit village, tout en gardant son travail à Marseille. Les villages deviennent des cités-dortoirs, et perdent leur caractère rural. Ces zones péri-urbaines, comme Cuges-Les-Pins ou Plan d'Aups, sont particulièrement difficiles à gérer pour les élus."

IMAGINER DEMAIN

Plusieurs associations, dont bien sûr "Objectif P.N.R.", créé en juillet 2008 , ont déjà accompli un gros travail. Les élus municipaux et les conseillers généraux vont prendre le relais, aidés par des scientifiques, et en collaboration avec le chargé de mission (qu'il reste à désigner), pour rédiger la charte. "On pense souvent que pêche et chasse sont interdites dans un P.N.R. Il n'en est rien. Les lois du Parc sont celles de la République." Naturellement, les atouts de la région, mis en valeur dans la charte, ne permettront pas de faire n'importe quoi ; et les élus pourront aussi décider qu'une zone de leur commune présente un intérêt précis, méritant sa protection. Ils pourront alors créer une "Réserve Naturelle Régionale". "Il existe déjà actuellement des Zones d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (Z.N.I.E.F.F.) ; on en compte une vingtaine sur la Sainte Baume. Chez vous, vous avez par exemple l'aliboufier, ou l'ichtyosaure fossile..." Par ailleurs, il est évident que le Plan Local d'Urbanisation des communes concernées doit être en compatibilité avec la charte. Enfin, le problème de l'eau en cette région demeure une préoccupation majeure pour nombre d'usagers et d'associations , le massif de la Sainte Baume étant un véritable château d'eau. "Il est évident que, dans ces terrains karstiques, on ne peut mettre de décharges sauvages. Vous avez la plus grande nappe souterraine d'Europe. Gérer durablement ces eaux sera peut-être une priorité inscrite en lettres d'or dans la charte du Parc."

LA ZONE PRESSENTIE

Au départ, la zone pressentie pour le futur P.N.R. du Pays Sainte Baume devait s'étendre sur une vingtaine de communes, dont les 3/4 sont situées dans le Var, les autres étant dans les Bouches du Rhône. Aujourd'hui, leur nombre frise la trentaine, couvrant 108 000 ha, et regroupant 171 000 habitants : Aubagne - Auriol - Belgentier - Le Beausset - La Bouilladisse - Brignoles - La Cadière d'Azur - La Destrousse - Le Castellet - La Celle - Cuges Les Pins - Evenos - Garéoult - Gémenos - Mazaugues - Méounes - Nans Les Pins - Néoules - Plan d'Aups - Riboux - La Roquebrussanne - Roquevaire - Rougiers - Saint Maximin - Saint Zacharie - Signes - Sollies Toucas - Tourves.

Sillans la Cascade (83) Eclipse totale de lune le 28/09/2015 4h32
Sillans la Cascade (83) Eclipse totale de lune le 28/09/2015 4h32
Gardanne exploitation biomasse annulée
Gardanne exploitation biomasse annulée
Les Salles sur Verdon histoire filmée
Les Salles sur Verdon histoire filmée
permaculture Andy et Jessie Darlington
permaculture Andy et Jessie Darlington
centrales biomasse
centrales biomasse
Quinson (04) journées nationales archéologie 16-17-18 juin 2017
Quinson (04) journées nationales archéologie 16-17-18 juin 2017
Sortie de l'atlas des libellules en région PACA
Sortie de l'atlas des libellules en région PACA
Camargue visite guidée
Camargue visite guidée
programme juin-juillet 2017
programme juin-juillet 2017
Sillans la cascade  balades ENS mai-juin 2017
Sillans la cascade balades ENS mai-juin 2017
Salernes Var
Salernes Var
QUINSON (04) grotte Chauvet 3D 10 février - 30 novembre 2017
QUINSON (04) grotte Chauvet 3D 10 février - 30 novembre 2017
Toulon Museum Benthos petit peuple de l'eau
Toulon Museum Benthos petit peuple de l'eau
PROVENCE VERTE randonnée dans les gorges du Carami
PROVENCE VERTE randonnée dans les gorges du Carami
Sillans pâturage
Sillans pâturage
aigrette garzette
aigrette garzette
échiquier de Russie
échiquier de Russie
Aiguines (83)
Aiguines (83)
massif Sainte Victoire
massif Sainte Victoire
Port Pin
Port Pin
La Londe les Maures
La Londe les Maures
coquelicots
coquelicots
lac Sainte Croix île de Costebelle
lac Sainte Croix île de Costebelle
sittelle torchepot juvenile
sittelle torchepot juvenile
tortue d'Hermann
tortue d'Hermann
bébé grand duc Camargue
bébé grand duc Camargue
lavandes
lavandes
campagne varoise tombee du jour
campagne varoise tombee du jour
Gorges du Verdon Point Sublime
Gorges du Verdon Point Sublime
centaurée de Salonique
centaurée de Salonique
vue du village de Tourtour
vue du village de Tourtour
calanques Marseille-Cassis
calanques Marseille-Cassis