ENERGIE EOLIENNES DANS LE HAUT VAR

Un projet mort-né ?

photomontage de l'APPHV imaginons des éoliennes entre les Bessillons et le domaine de Taurenne
photomontage de l'APPHV imaginons des éoliennes entre les Bessillons et le domaine de Taurenne

En 2014, la Société EDF Energies Nouvelles contacte les maires d'Aups, Salernes et Villecroze, pour leur proposer un parc éolien industriel. Porté à la connaissance du public début 2015, il est loin de faire l'unanimité. Salernes vote une motion contre sa réalisation, tandis qu'à Aups, la municipalité demande l'implantation d'un mât de mesure du vent de 80 mètres de haut, prélude à une étude de faisabilité : l'armée y met aussitôt son veto.

A Villecroze, 200 personnes répondent à l'invitation du maire Roland Balbis, pour un débat, le 15 mars. "On ne veut pas d'éolien", clament-elles à la très grande majorité. D'ailleurs, le PLU (Plan Local d'Urbanisme) ne le permet pas, le site retenu étant en Zone Naturelle.

Alors, des éoliennes dans le Haut Var, un projet mort-né ? "Pas si simple", explique R.Balbis." Car la région a la volonté d'installer 65 MW d'éoliennes dans le département d'ici 2020. Un programme auquel elle ne renoncera pas à la première opposition, les enjeux étant considérables."

LE PROJET  A VILLECROZE : 4 EOLIENNES POUR 10 MW

Roland Balbis, maire de Villecroze lors du débat du 19 mars
Roland Balbis, maire de Villecroze lors du débat du 19 mars

En juin 2014, Nicolas Ripert, chef de projet EDF E.N. en région PACA fait part de ses propositions au conseil municipal de Villecroze. La zone concernée est la partie nord du Défens, une forêt communale, classée en zone naturelle. Quatre éoliennes sont envisageables sur la commune, une trentaine sur l'ensemble des 3 communes.  Avec un mât de 4 mètres de diamètre, 80 à 120 mètres de hauteur, et des pales de 40 mètres, elles   ont une puissance d'environ 3 MW, soit à peu près 10 MW pour 4 éoliennes. "A titre d'exemple", souligne R.Balbis, "2 MW représentent la consommation de 2500 personnes en un an." Leur durée moyenne de vie ? 25 ans. "Au niveau financier, 2 500 euros par MW et par an, seraient restitués au propriétaire du terrain."

Nicolas Ripert précise qu'il sagit d'un pré-projet s'inscrivant dans l'ensemble des travaux d'EDF sur la ligne Boutre-Trans de 225 000 volts, réalisée récemment pour délester l'axe sud de 400 000 volts.

 

RENFORCEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE

Le tronçon Boutre-Trans, réalisé par le Réseau de Transport Electrique (RTE), est l'une des 3 lignes à 225 000 volts destinées à renforcer la ligne sud de 400 000 volts, qui joint les postes de Tavel (Avignon) à celui de Le Broc Carros (Nice). Une alternative au projet de ligne à THT dans le Parc du Verdon, vivement rejeté par les riverains et annulé par le Conseil d'Etat en 2006.


"Ce projet s'accompagne d'un objectif de réduction de la consommation d'électricité dans les départements du Var et des Alpes Maritimes : 15% dans un délai de 5 ans. En ce qui concerne la part des énergies renouvelables dans la consommation de ces deux départements, celle-ci devra être portée à 15% dans 5 ans et 25% dans 10 ans."

(Actualités News Environnement. Décembre 2008)

à Villecroze, une salle pleine, majoritairement contre le parc éolien
à Villecroze, une salle pleine, majoritairement contre le parc éolien

"A la suite de cette présentation", poursuit R.Balbis, "nous avons discuté de nos principales préoccupations : l'impact visuel de telles installations, leurs éventuelles nuisances sonores, les risques d'accident, , la réhabilitation du site en cas de cessation d'exploitation, les baux de location à caractère emphytéotique, les tarifs... Et demandé à voir de plus près les éoliennes." EDF EN affrète donc un bus pour une visite à Sète, dans l'Hérault, où des éoliennes sont en place depuis une dizaine d'années. "Nos avons rencontré des élus qui en ont fait l'éloge... Mais n'avons pas eu de réponse à nos questions. Le terrain, très plat, ne peut être comparé à notre région. L'implantation des mâts nécessite une fracture importante en milieu foncier, ainsi que des coupes de bois qui pourraient  avoir de graves conséquences sur le paysage. Le recyclage des mâts usagés à terme, reste inconnu."

Les responsables des 3 communes se réunissent encore en décembre 2014 en présence d'EDF EN, puis à la Direction Départementale des Territoires de la Terre et de la Mer (DDTM) à Toulon.

 

Et tandis que le conseil municipal d'Aups demande la pose d'un mât de mesure de 80 m de haut qui permettra d'étudier durant un à cinq ans la vitesse du vent et la viabilité ou non du projet, celui de Salernes vote une motion contre l'implantation des éoliennes.

Le 17 février 2015, le Ministère de la Défense refuse l'implantation du mât, pour causes de servitudes aériennes et radio-électriques.

A Villecroze, le droit du sol, régi par le PLU établi par la municipalité, validé par la DDTM et l'Etat, interdit toute construction dans la zone sélectionnée, zone naturelle protégée. "Nous sommes en stand-by", conclut R.Balbis.

L'EOLIEN DANS LE VAR

Le projet existe cependant dans le Var : 65 MW à l'horizon 2020, soit une trentaine d'éoliennes, et 190 MW en 2030, soit une centaine...

Pour l'instant aucune éolienne n'a pu s'implanter dans le département. Il semble que l'armée soit l'obstacle majeur.

 

En effet, le projet "des Pallières" sur l'ensemble des communes d'Esparron de Pallières, Saint Martin de Pallières et Seillons Source d'Argens, a vu le jour en 2003. Un choix des élus. "Un vaste site très venté, suffisamment en retrait des bassins de vie et des lieux remarquables (qui) concentre la majorité du potentiel de développement éolien varois selon le Schema Régional Eolien (SRE)". (Communauté de communes Provence Verdon). Il s'agit de 14 éoliennes avec une puissance de 42 MW. Le permis de construire reçoit un avis favorable à l'enquête d'utilité publique de 2011. Mais ce projet, qui remplirait 70% des objectifs varois pour 2020 demeure bloqué par l'armée le site se trouvant dans une zone d'entrainement militaire.

projet Sud Sainte Baume
projet Sud Sainte Baume

Le projet de Sollies Toucas, au sud de la Sainte Baume est situé sur un site protégé : une forêt domaniale, une zone Natura 2000 et un PNR. Il est prévu 18 à 20 éoliennes pour une puissance de plus de 50 MW. "Un projet dévastateur" pour les associations de défense de l'environnement,  qui a cependant "reçu l'aval de l'ensemble des partenaires impliqués , mais qui se heurte à un avis négatif du Ministère de la Défense, relatif à une zone d'entrainement d'hélicoptères." (Communauté de communes de La vallée du Gapeau. Octobre 2012)

LE TOURISME NOTRE CARTE DE VISITE

Villecroze, l'un de ces villages du var où l'on s'installe pour sa qualité de vie
Villecroze, l'un de ces villages du var où l'on s'installe pour sa qualité de vie

Dès que le projet du parc éolien est connu du public, la contestation s'organise avec la création de l'Association pour la Préservation des Paysages du Haut Var (APPHV 83), en février 2015 sous la houlette de Pierre Lambert, conseiller général. L'argument paysager apparait indiscutable aux yeux de tous. De ceux qui se sont installés dans la région "pour sa qualité de vie", comme de ceux des varois de souche. Le Var est l'un des départements les plus verts de France. "Notre territoire vit à 80% du tourisme, qui est sa carte de visite", a insisté Jean Bacci, lors de la réunion des opposants à Salernes début mars. Maire de Moissac-Bellevue, et président de la communauté de communes "Lac et Gorges du Verdon", il a également pris une motion contre le parc éolien le 17 février.

Outre l'effet visuel dont on se rend compte avec les photomontages de l'APPHV 83, l'implantation des éoliennes a aussi un impact au sol, et nécessite d'importants travaux, ainsi qu'un transport de matériaux lourds. Même après cessation d'exploitation, des tonnes de béton et de ferraille demeurent dans le sol.

le ferraillage d'une éoliennecapture d'écran
le ferraillage d'une éoliennecapture d'écran

cliquer sur l'image ci-dessus pour voir les phases de construction d'un parc éolien

Jean Bacci maire de Moissac Bellevue au débat de Salernes
Jean Bacci maire de Moissac Bellevue au débat de Salernes

NUISANCES SONORES

Yves Barthois, délégué départemental CPNT, ancien sous-marinier à Salernes
Yves Barthois, délégué départemental CPNT, ancien sous-marinier à Salernes

Un médecin a évoqué les nuisances sonores. La distance minimum entre une éolienne et les habitations est passée de 500 mètres à 1000 mètres, le 18 février 2015. Une décision par ailleurs vivement critiquée par les professionnels du secteur.
«Allez donc vous promener près d'une éolienne géante : le bruit est infernal», a dit l'auteur de l'amendement Jean Germain (PS) à l'occasion de l'examen du projet de loi de transition énergétique.  «De loin, un citadin qui passe, trouvera cela beau et majestueux. Pour les ruraux, ça l'est moins», a-t-il ajouté. «Pour des raisons médicales, la Grande-Bretagne et l'Allemagne ont fixé une distance minimale de 1,5 kilomètre ; les États-Unis qui ne sont guère connus pour appliquer le principe de précaution, 2 kilomètres», a poursuivi l'élu. (AFP 18 février 2015).

Peut-on se contenter de cet amendement ? Bien sûr, on pense en priorité au bruit des pales qui ressemblerait, selon certains riverains "au bruit d'une vieille machine à laver", mais "le plus gros problème, ce sont les infrasons qu'elles émettent", a expliqué Yves Barthois, ancien sous-marinier. "L'oreille humaine ne peut les déceler, mais ils font beaucoup de dégâts. Ils sont très puissants et vont très loin." (Lire "Eoliennes et santé" de Claude Renard).

Le médecin insiste à Villecroze : "L'Angleterre a arrêté son programme terrestre du fait des conséquences à venir sur la santé. Etant donné la responsabilité des maires dans la prévention des risques, cet aspect est primordial."

 

UN BUSINESS

André Coldebeuf secrétaire de l'APPHV 83
André Coldebeuf secrétaire de l'APPHV 83

Jean Bacci a aussi dénoncé un "business" de l'éolien, et souligné qu' il n'est pas opposé aux énergies renouvelables, mais qu'il faudrait peut-être analyser autre chose, le photovoltaïque par exemple, tout en sachant qu'il n'est pas exempt d'inconvénients. "Il est impératif que les projets, s'il doit y en avoir, soient sur des terrains publics pour que les royalties reviennent à la collectivité, et servent à alimenter la maîtrise de l'énergie."

André Coldebeuf, secrétaire de l'APPHV 83 a précisé à Salernes, que l'on peut être anti-nucléaire, et contre les éoliennes. Contre les trusts. " Car EDF EN, est bien un trust, une filiale d'EDF, une société anonyme cotée en bourse. Son directeur, Antoine Cahuzac (frère de Jérôme, ancien ministre du budget), nommé en 2012, travaillait auparavant pour HSBC. Et c'est aussi pour cet aspect-là, que nous menons le combat. Contre ce type d'entreprise, qui pense d'abord aux intérêts des actionnaires, avant ceux de la population."

Les parcs éoliens demeurent-ils un projet "vert"?

"Pas tant que ça", explique un intervenant, qui voit même un aspect "machiavélique" dans cette industrie. "Les sociétés qui implantent les éoliennes sont souvent des filiales de grands groupes industriels, qui vont bénéficier, en contrepartie, de défiscalisation d'autres activités polluantes qui sont les leurs."

EN PROVENCE UNE PRODUCTION QUI COUVRE LA MOITIE DE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE

le barrage de Sainte Croix     l'hydraulique représente une part importante des énergies renouvelables
le barrage de Sainte Croix l'hydraulique représente une part importante des énergies renouvelables
Pierre Lambert président apphv 83
Pierre Lambert président apphv 83

Pierre Lambert s'étonnait à Salernes, cartes des vents à l'appui, que ce parc du Haut Var "soit prévu dans les zones les moins ventées". Et puis, demande-t-il "Avons-nous vraiment besoin d'énergie supplémentaire ? La France exporte actuellement 15% de son énergie électrique. En Provence, nous avons une production, majoritairement d'énergies renouvelables,  qui couvre la moitié de la consommation." Il est vrai que la production nationale issue des énergies renouvelables atteint un peu plus de 20% de la consommation française en 2013,  tandis que les filières renouvelables couvrent 35% de la consommation de la région PACA  (RTE France) Soit 32% pour l'hydraulique, 2% pour le photovoltaïque et 1,2% pour le thermique renouvelable.

Autres inconvénients de l'éolien : une énergie intermittente, et non stockable. Qui plus est, plus chère. Car EDF est obligé d'acheter l'électricité issue de l'éolien à un montant supérieur au prix du marché , un surcoût répercuté actuellement sur le consommateur sous forme d'une taxe : Contribution au Service Public de l'Electricité (CSPE), que nous retrouvons sur nos factures. De plus, un parc éolien sur une commune : quel impact pour l'immobilier ?

"Et s'il faut réellement augmenter notre production d'énergie renouvelable, pourquoi ne pas nous laisser le choix des moyens que nous souhaitons développer ?" conclut P.Lambert.

Il a été aussi évoqué une réflexion intercommunale. Dans chacune des trois communes concernées par ce projet, les sites choisis se trouvent à la limite des deux autres. En outre, étant donné l'impact visuel des éoliennes, la répercussion sur le tourisme risque de se faire sentir sur l'ensemble de la région.

 

"A propos de l'éolien, on entend tout et son contraire", remarque à Villecroze, M.Flayaubost, conseillère municipale, à qui il "parait indispensable de s'assurer les services d'un organisme indépendant et néanmoins hautement compétent", pour une meilleure information.

LE PHOTOVOLTAIQUE EN PROGRESSION

Parc photovoltaïque de Vinon sur Verdon
Parc photovoltaïque de Vinon sur Verdon

Dans la région, la production d'énergie photovoltaïque est en progression constante. Elisabeth Guyonnet, cite l'exemple du domaine de Salgues, à Saint Antonin du Var, qui accueille un parc photovoltaïque de 13,5 ha produisant l'équivalent de la consommation d'une ville de plus de 7 000 habitants "Avec une installation quasi-invisible. Le parc fonctionne depuis un an et demi. Dans le contrat passé avec l'exploitant,  le coût total tient compte du démantèlement en fin de vie des panneaux... Il faudrait faire une étude comparative avec l'éolien."

 LE CAS DE L'ALLEMAGNE : souvent citée par ses partisans, comme par ses détracteurs depuis qu'elle a décidé de stopper sa production d'énergie nucléaire, l'Allemagne s'est lancée dans le développement des énergies renouvelables. Selon les données de 2014, le charbon demeure encore le grand producteur d'électricité (43,6%), tandis que la part des énergies renouvelables s'élève à 25,8%, dont 9,5% pour l'éolien.

LE CAS DU DANEMARK : un petit pays qui ne possède pas de centrale nucléaire. En 2013, un tiers de son électricité a été d'origine éolienne. Un succès dû aussi à un système d'échange avec ses voisins. S'il est le plus éolien d'Europe, la part de cette énergie ne dépasse pas les 20 à 30% de la production, selon les périodes.

savoir plus


UN IMPERATIF BAISSER NOTRE CONSOMMATION

Refus de la population, opposition de la majeure partie des élus, veto de l'armée... Le projet d'un parc industriel éolien sur les communes d'Aups, Salernes et Villecroze, parait bien compromis.

Il semble que la priorité revienne à une baisse significative de notre consommation, et au recours aux énergies de substitution à échelle domestique,  comme des panneaux solaires thermiques pour l'eau chaude. Un architecte a suggéré de concentrer les efforts sur l'aménagement des résidences, et pourquoi pas, la création d'éco-quartiers...

Actuellement, toutes les productions d'énergies ont leurs contreparties, et un rejet de l'éolien ne devrait pas servir la promotion du nucléaire. N'oublions pas que la France a prévu de réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% d'ici 2025...

Sillans la Cascade (83) Eclipse totale de lune le 28/09/2015 4h32
Sillans la Cascade (83) Eclipse totale de lune le 28/09/2015 4h32
centrales biomasse
centrales biomasse
SALERNES (83)
SALERNES (83)
Camps la Source 1000 ans d'histoire
Camps la Source 1000 ans d'histoire
QUINSON (04) grotte Chauvet 3D 10 février - 30 novembre 2017
QUINSON (04) grotte Chauvet 3D 10 février - 30 novembre 2017
Salernes les témoins de l'histoire
Salernes les témoins de l'histoire
ENS balades guidées mars 2017
ENS balades guidées mars 2017
Toulon Museum Histoire Naturelle la paléontologie dans le Var
Toulon Museum Histoire Naturelle la paléontologie dans le Var
PROVENCE VERTE randonnée dans les gorges du Carami
PROVENCE VERTE randonnée dans les gorges du Carami
Camargue grues cendrées
Camargue grues cendrées
Sillans pâturage
Sillans pâturage
aigrette garzette
aigrette garzette
échiquier de Russie
échiquier de Russie
Sillans la cascade  Var
Sillans la cascade Var
Aiguines (83)
Aiguines (83)
massif Sainte Victoire
massif Sainte Victoire
Port Pin
Port Pin
La Londe les Maures
La Londe les Maures
coquelicots
coquelicots
lac Sainte Croix île de Costebelle
lac Sainte Croix île de Costebelle
sittelle torchepot juvenile
sittelle torchepot juvenile
tortue d'Hermann
tortue d'Hermann
bébé grand duc Camargue
bébé grand duc Camargue
lavandes
lavandes
campagne varoise tombee du jour
campagne varoise tombee du jour
Gorges du Verdon Point Sublime
Gorges du Verdon Point Sublime
centaurée de Salonique
centaurée de Salonique
vue du village de Tourtour
vue du village de Tourtour
calanques Marseille-Cassis
calanques Marseille-Cassis