HAUT VAR

Salernes

Le vallon Saint Barthélémy : un lien émotionnel avec l'histoire

Espace Naturel Sensible

Encaissé dans des falaises hautes de plusieurs dizaines de mètres, le vallon Saint Barthélémy, au nord de Salernes, est un de ces lieux fascinants, habités par les légendes et par l'Histoire. Ici, le ruisseau de la Brague laisse apercevoir les cailloux rougis du sang de St Barthélémy, et dans les rochers s'ouvrent de nombreuses grottes, dont celle de Fontbrégoua, qui a livré lors des fouilles, onze mètres de couches préhistoriques, soit 12 000 ans d'histoire. En dehors des grands circuits touristiques, cet espace vert géré par la ville avant de devenir propriété du Conseil Général, demeure le lieu de promenade privilégié des Salernois. "Le vallon garde pour eux une énorme valeur sentimentale, et ils viennent s'y ressourcer", souligne Marjorie, guide naturaliste.

BIODIVERSITE ET ARCHEOLOGIE

Aménagé au départ par le village de Salernes, avec étang et aire de pique-nique sous les platanes, le site de Saint Barthélémy a changé d'orientation. "Après étude écologique et archéologique, un plan de gestion jusqu'à 2013 vise à réhabiliter la ripisylve, revaloriser les zones dégradées ainsi que le patrimoine".

"Atteint parfois de la maladie du chancre coloré, un champignon, le platane est lié à la médecine. Il est la branche du caducée autour de laquelle s'enroule le serpent". On raconte qu'Hippocrate exerçait sous le platane du temple d'Asclepios sur l'île de Kos ; un platane qui aurait à ce jour plus de 2000 ans ; on dit aussi que l'arbre actuel serait issu de pousses successives...


A l'entrée de la vallée, un pin maritime remarquable, dont l'écorce ressemble à celle d'un pin parasol. "Il a les conditions idéales pour se développer : un terrain plat, beaucoup de terre, et de l'eau à volonté".

La chapelle Saint Barthélémy

 

 

 

"A la St Barthélémy, les grenouilles sortent de leur lit"

 

 

Edifiée au 16ème siècle et remaniée en 1814, la chapelle qui domine la rivière, n'est ouverte que le 24 août, jour de pélerinage. "Un pélerinage pour la pluie, qui  rassemblait à une époque plus de 4000 personnes. La légende veut que ce soit le sang de St Barthélemy, écorché vif, qui tache les cailloux de la Brague. Ces taches caractéristiques sont en fait dûes à une minuscule algue rouge, Hildenbrandia rivularis, l'une des rares algues rouges d'eau douce".

Un relief ruiniforme

Passé le gué de la rivière, le vallon se rétrécit, rapprochant les collines de Picaillau et de la Lauve. Ombragé, frais et très animé en été, il devient sombre, glacial et mystérieux en hiver, habité seulement par le passé.

"Nous avons ici un relief très bosselé, ruiniforme, composé de dolomie,   un calcaire contenant en plus du carbonate de calcium, du magnesium. Les eaux de pluie s'y infiltrent par des micro-fissures, très lentement. La source qui alimente Salernes, captée ici, est alors de l'eau dite de qualité fossile.Ce relief est survolé par 16 espèces de chauve-souris qui viennent surtout se nourrir au-dessus de l'eau !.

"Un cannibalisme conflictuel"

 Le sentier est jalonné de nombreux abris sous roche, où l'on imagine aisément nos ancêtres, qui ont dans ces lieux chassés chevaux des steppes, cerfs et bouquetins. Ils y trouvaient des refuges temporaires. Mais la grotte dont la renommée a fait le tour du monde des scientifiques, est celle de Fontbregoua. Découverte en 1948 par André Taxil, pharmacien de Salernes passionné d'archéologie préhistorique, elle fait ensuite l'objet de fouilles sous la conduite de Jean Courtin, directeur de recherche au CNRS.
La découverte d'ossements humains caractéristiques en 1973, puis en 1984, lui permet de conclure à des actes de cannibalisme, sans doute conflictuel ; les vistimes auraient été de jeunes prisonniers. C'était il y a 6000 ans, quand l'homme commençait à cultiver l'orge et le blé, à élever chèvres et moutons. Il fabriquait déjà de la céramique à Salernes...

Une végétation inversée

de très vieux peupliers
de très vieux peupliers

 

 

 

Si les plateaux environnants présentent une végétation à feuillage persistant, la ripisylve, avec ses peupliers, noisetiers et tilleuls, suit le rythme des saisons. Une aubaine pour la faune, qui fréquente principalement le vallon.

 

 

 

 De très vieux peupliers montent la garde près de la rivière, envahis par le lierre, parfois élagués


petit houx fleur et fruit
petit houx fleur et fruit

 le petit houx, arbuste dont les rameaux secondaires ressemblent à des feuilles

 


"On reconnait aussi le petit houx, ou fragon, qui présente des rameaux secondaires aplatis, simulant des feuilles (des cladodes), et la fleur pousse tournée vers le sol, car elle est pollinisée par les fourmis ; le troène ; le nerprun, autrefois utilisé pour teindre la cape des papes, et l'étoile des juifs ; le noisetier ou coudrier, l'arbre des sourciers ; le cotinus ou arbre à perruques, dont la feuille froissée dégage une légère odeur de mangue, et dont on peut tirer une teinture orange ;  la viorne tin, plante médicinale ; le baguenaudier ou arbre à vessies ; et enfin un gigantesque houx, relique d'une période ancienne plus froide, d'un paléoclimat.

baguenaudier
baguenaudier
fourmilier
fourmilier

 de jolis fruits, qui ont valu au baguenaudier, son surnom d'arbre à vessies

 une curiosité : un orme ici dit fourmilier : un arbre qui a développé un bourgeon latéral après chaque décapitation...Jusqu'à 6 fois !


Direction Villecroze par le Trou du Loup

le trou du loup
le trou du loup

Une échappée vers l'est, et la balade se poursuit jusqu'à Villecroze, après le passage du Trou du Loup, un passage étroit et tortueux, creusé par l'eau dans la roche. Un passage obligé pour les jeunes filles souhaitant se marier dans l'année... Sinon, l'échelle offre un raccourci.    

Un bout du monde

 

  Le vallon dont les parois se sont encore resserrées, se termine par un cul de sac impressionnant. "C'est un objet géologique appelé "une reculée". Ce bout du monde est la preuve des variations du niveau marin : plus le niveau marin est bas, plus l'eau dans les rivières est érosive, elle creuse le lit et il peut y avoir des effondrements des rives et autour de la source qui va alors se déplacer plus en amont. Le bout du monde forme alors un amphithéâtre rocheux = fin d'une vallée creusée..

 SALERNES VIEILLES

 De la chapelle, le sentier file dans les sous-bois avant de partir à l'assaut du flanc ouest du promontoire au sommet duquel s'étend "Salernes Vieilles". De là-haut, à 80 mètres au-dessus de la Brague, le regard plonge dans les gorges voisines, ou se perd dans le vert moutonnement des collines du nord-est. Il ne rest du village que quelques pans de murs envahis par les pins, les chênes verts, les romarins, les genévriers et les cistes. Appelé localement "Les Mures" (les ruines), le site a d'abord été fouillé dans les années 60 par André Taxil, qui y aurait observé des céramiques médiévales. Puis c'est en mai 2004, et sous la direction d'Elisabeth Sauze, que des sondages permettent de circonscrire un ensemble de bâtiments autour d'une cour. Edifiés en travertin, les murs très épais et recouverts intérieurement d'un mortier de chaux, laissent entrevoir une extême qualité de construction, qui semblerait indiquer "un ensemble résidentiel aristocratique".

Lien :

Marjorie UGHETTO - 06 08 33 00 68

Naturaliste et guide AUTRES REGARDS

www.autresregards.info et e943ecc8-5be2-4768-a17e-1b829b908afe https://www.facebook.com/BaladesNaturalistes.fr

Sillans la Cascade (83) Eclipse totale de lune le 28/09/2015 4h32
Sillans la Cascade (83) Eclipse totale de lune le 28/09/2015 4h32
permaculture Andy et Jessie Darlington
permaculture Andy et Jessie Darlington
centrales biomasse
centrales biomasse
Le Beausset (83) Maison de la Nature
Le Beausset (83) Maison de la Nature
20 MAI 2017
20 MAI 2017
Sortie de l'atlas des libellules en région PACA
Sortie de l'atlas des libellules en région PACA
Le Luc visite guidée 27 mai 2017 image Histo'Graphik'
Le Luc visite guidée 27 mai 2017 image Histo'Graphik'
Sillans la cascade  balades ENS mai-juin 2017
Sillans la cascade balades ENS mai-juin 2017
QUINSON (04) grotte Chauvet 3D 10 février - 30 novembre 2017
QUINSON (04) grotte Chauvet 3D 10 février - 30 novembre 2017
Toulon Museum Benthos petit peuple de l'eau
Toulon Museum Benthos petit peuple de l'eau
PROVENCE VERTE randonnée dans les gorges du Carami
PROVENCE VERTE randonnée dans les gorges du Carami
Camargue grues cendrées
Camargue grues cendrées
Sillans pâturage
Sillans pâturage
aigrette garzette
aigrette garzette
échiquier de Russie
échiquier de Russie
Aiguines (83)
Aiguines (83)
massif Sainte Victoire
massif Sainte Victoire
Port Pin
Port Pin
La Londe les Maures
La Londe les Maures
coquelicots
coquelicots
lac Sainte Croix île de Costebelle
lac Sainte Croix île de Costebelle
sittelle torchepot juvenile
sittelle torchepot juvenile
tortue d'Hermann
tortue d'Hermann
bébé grand duc Camargue
bébé grand duc Camargue
lavandes
lavandes
campagne varoise tombee du jour
campagne varoise tombee du jour
Gorges du Verdon Point Sublime
Gorges du Verdon Point Sublime
centaurée de Salonique
centaurée de Salonique
vue du village de Tourtour
vue du village de Tourtour
calanques Marseille-Cassis
calanques Marseille-Cassis